Immobilier

Que savoir sur la colocation immobilière ?

L’engouement urbain pour la colocation n’est plus à démontrer. Il est justement poussé par les avantages financiers très attrayants, l’aspect convivial, pratique et flexible. La formule de colocation est certainement la solution par excellence à la difficulté de trouver des appartements moins chers, notamment dans certaines agglomérations urbaines. Elle se décline selon des formules variées. Il importe juste de bien connaître les règles avant de se lancer et bien s’adapter à la vie en collectivité pour éviter les soucis.

Colocation entre jeunes

La colocation implique souvent une cohabitation entre jeunes. Ce peut être des personnes qui se connaissent déjà et qui prennent un appartement ensemble pour diviser les charges. Mais la colocation peut également aider certains à se trouver des amis ou des connaissances dans une grande ville qui leur est inconnue. Les annonces de cohabitation ne manquent pas sur les plateformes dédiées et auprès des agences immobilières. En règle générale, ces annonces précisent déjà d’emblée si le propriétaire recherche des étudiants ou des professionnels. Ceci afin de garantir au mieux l’obligation au paiement des loyers.

Colocation avec un sénior

Un autre genre de colocation a également le vent en poupe depuis quelques années. On parle notamment de la colocation avec un sénior. Les jeunes sont quelque peu réticents à cette idée avec le choc de culture et de génération, qui peut entrainer quelques complications dans la vie de tous les jours. Néanmoins, cohabiter avec une personne âgée peut présenter quelques avantages. Par exemple, on peut y gagner en maturité et apprendre le sens de la responsabilité. Sans compter que l’on aura toujours l’impression d’être en famille. Cependant, il est important de bien choisir son colocataire pour éviter les risques d’impayés ou de problèmes, notamment si on est régit par les clauses de solidarité dans les contrats.

Les différents types de contrat de colocation

Sur le marché actuellement, on peut trouver deux types de contrat de colocation. Il y a la cohabitation simple où les colocataires sont liés par un seul et même contrat de bail. Dans ce cas, ils ont le dernier mot pour ce qui est des qualités de celui ou celle qui va rejoindre la coloc. Chacun sera responsable de tout le loyer. En cas d’impayé, le propriétaire peut se retourner contre l’ensemble des colocataires.
Il y a également la colocation avec contrat individuel. Dans ce cas, le propriétaire choisit personnellement les membres de la colocation. Chacun d’entre eux ne sera tenu que de sa part du loyer. Ce qui présente moins de risque pour le bailleur comme pour les colocataires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench